• mémoire

    - Bonjour, monsieur Berthier ! Comment se sent-on, aujourd’hui ?
    - Bien, Docteur...
    - Vous êtes sûr ? Vous me semblez fiévreux.
    - C'est-à-dire que … j’ai fait un cauchemar.
    - Ah ? Racontez-moi ça.
    - C’était… horrible ! Si réaliste… J’étais attaché ici, dans cette chambre… jusque là c’est réel, pour éviter que je me fasse du mal, je sais. Mais là, vous en profitiez pour me torturer.
    - Vous torturer ?
    - D’abord ce produit, qui brûle atrocement dans mes veines… puis les électrochocs. Et d’autres choses, je ne me rappelle pas bien…
    - Vous souvenez vous pourquoi je vous traitais ainsi ?
    - (après une longue hésitation, soudain nerveux) Non.
    - Réfléchissez ! Vous savez que c’est essentiel pour votre thérapie.
    Berthier se concentra, longuement. Et finit par renoncer, abattu.
    Folin soupira.
    - Nous ne progressons pas, monsieur Berthier… Vous avez toujours autant de mal à vous rappeler des choses les plus évidentes…
    - oui mais… ce n’est qu’un cauchemar après tout !
    Le docteur prit une poche de produit, pour la perfusion
    - Cela va plus loin, beaucoup plus loin que ça... Je vais devoir vous aider à vous souvenir.
    Berthier sembla comprendre, ses yeux se révulsèrent.
    - Non, je… non !
    - Vous voyez votre erreur ? Si ce n’était qu’un cauchemar… mais non…
    Il hurla comme le produit pénétrait son système sanguin.
    - … vous ne faites toujours pas mieux la différence entre réel et imaginaire… mais ne vous inquiétez pas, on va y arriver…
    On amena l’électro-stimulateur. Avec son casque, c’est à peine si Folin entendit les infirmières. Il connecta rapidement l’appareil, et alluma.
    - Je vous jure que nous allons y arriver…


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :